L’industrie de la pomme de terre de l’Île-du-prince-Édouard

L’industrie de la pomme de terre est une activité commerciale importante à l’Île-du-Prince-Édouard! Une étude de 2011 portant sur les répercussions économiques a démontré que cette industrie est évaluée à plus d’un milliard de dollars dans l’économie de l’Île chaque année! Les pommes de terre sont la principale culture commerciale de l’Île et l’Île-du-Prince-Édouard continue à être le plus important producteur de pommes de terre au Canada, puisqu’elle cultive le quart des pommes de terre du pays.

La culture des Pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard est destinée à trois marchés spécifiques :

  • Les pommes de terre de consommation, vendues au détail et auprès des concessionnaires alimentaires.
  • Les pommes de terre de transformation, converties industriellement en pommes de terre frites, en croustilles et en plusieurs autres produits.
  • Les pommes de terre de semence, cultivées selon des normes de haute qualité et de santé dans le but de produire de futures récoltes commerciales de pommes de terre.

Environ 60 % des pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard sont destinées à la transformation, 30 % vont vers le marché des pommes de terre fraîches, c’est-à-dire à la vente au détail et chez les concessions alimentaires, alors que 10 % sont cultivées à des fins de semence. Les pommes de terre de semence et de consommation sont expédiées vers 20 pays chaque année, dont les États-Unis, Porto Rico, l’Ukraine, l’Italie, la Thaïlande, et d’autres!

La saison d’expédition de l’Île-du-Prince-Édouard débute à la fin de juillet, au moment où les pommes de terre hâtives ou « nouvelles » apparaissent sur le marché des provinces de l’Atlantique. Mais c’est en septembre que débute la récolte principale. Les expéditions vers tous les marchés commencent à ce moment-là; les variétés de pommes de terre rondes blanches, rouges et jaunes sont proposées en premier et la variété Russet est offerte plus tard au cours des mois d’automne.

Les variétés

Russet : C’est la variété la plus largement utilisée, étant donné sa versatilité. Elle est le plus généralement utilisée pour faire des frites, mais s’avèrent idéales pour préparer des pommes de terre en purée de consistance légère, des pommes de terre cuites au four et des pommes de terre dauphinoise. La Russet Burbank est la plus populaire, mais il y a aussi la Goldrush, la Ranger Russet et la Russet Norkotah.

Blanches: Cette variété couvre un éventail de formes, de formats et de saisons de culture. La Superiors est une pomme de terre blanche ronde qui est cultivée tôt dans la saison et est généralement vendue comme « pomme de terre nouvelle » au cours des mois d’été. La Kennebec  est une autre pomme de terre ronde populaire, qui s’avère excellente pour la préparation de pommes de terre en purée crémeuses ou pour préparer une salade de pommes de terre, un ragoût ou une soupe. Les pommes de terre blanches rondes comme l’Atlantic ou la Dakota Pearl sont utilisées dans la production de croustilles. La  Shepody est une pomme de terre blanche longue cultivée principalement comme pomme de terre hâtive et sert à la préparation de frites à l’Île-du-Prince-Édouard.

Rouges: La plupart des pommes de terre rouges ont une peau rosée, rouge et une chair blanche. Ces pommes de terre conviennent bien à la préparation de pommes de terre rôties, bouillies ou à la vapeur, en raison de leur texture humide, ferme. Elles peuvent également servir d’ajout coloré à une salade, si on leur laisse la peau. La Red Norland et la Chieftain comptent aussi parmi les pommes de terre populaires.

Jaunes: Avec leur peau à couleur d’or, qui ressemble à du beurre qu’on y aurait ajouté, les pommes de terre jaunes deviennent de plus en plus populaires en Amérique du Nord. La pomme de terre jaune la plus populaire est certainement la  Yukon Gold, que l’on retrouve facilement à la fois dans les supermarchés et les restaurants. Une autre pomme de terre jaune populaire est l’Innovator, plus longue que la Yukon Gold, qui est un peu similaire à la Russet en apparence.