Pourquoi des Pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard?

Cultiver des pommes de terre à l’Île-du-Prince-Édouard est bien plus qu’une simple industrie…c’est une façon de vivre! Les gens de l’Île cultivent des pommes de terre depuis la fin des années 1700 et cette industrie demeure la force vive de l’économie de l’Île. La fierté qu’ont les cultivateurs de l’Île-du-Prince-Édouard à produire des pommes de terre de haute qualité leur vient de leur dur labeur et des connaissances agricoles des générations antérieures qui assurent leur succès.

Le cultivateur moyen de pommes de terre a grandi sur la ferme, en apprenant les précieuses leçons de la génération précédente sur la manière de cultiver avec succès des aliments pour les autres. On retrouve environ 330 producteurs de pommes de terre sur l’Île, dont la grande majorité constitue des familles agricoles où plusieurs générations travaillent ensemble. La plupart des familles de l’Île sont liées entre elles d’une façon ou d’une autre par la ferme, que ce soit grâce à un emploi direct ou par le biais de parents ou d’amis. 

En réalité, l’industrie de la pomme de terre contribue à hauteur de plus d’un milliard de dollars à l’économie de l’Île-du-Prince-Édouard chaque année, selon des études sur les répercussions économiques réalisées en 2010. Ceci comprend la valeur des récoltes, les emplois directs générés par l’industrie ainsi que les services et industries additionnels qui comptent sur le secteur des pommes de terre pour prospérer. Plus de 88 000 acres de pommes de terre sont cultivés à l’Île-du-Prince-Édouard chaque année, ce qui en fait la plus importante récolte commerciale de l’Île; elle génère 50 % des encaissements de la ferme de la province. Ce qui fait de l’Île-du-Prince-Édouard la plus importante province productrice de pommes de terre au Canada!

L’Île-du-Prince-Édouard compte une histoire aussi riche en culture de pommes de terre parce qu’elle jouit de conditions presque idéales de production de sa récolte la plus connue. Son sol rouge, sablonneux, riche en fer, est idéal pour la culture des pommes de terre, puisqu’il retient suffisamment d’humidité durant la saison de la croissance et est nettoyé de façon efficace durant l’hiver. Des étés chauds, des hivers froids et une pluviométrie annuelle adéquate contribuent à d’excellentes conditions de culture constituées d’un juste équilibre de chaleur, de lumière et d’eau qui maximisent le rendement et la qualité des tubercules. De plus, l’insularité donne un avantage distinct à l’Île-du-Prince-Édouard lorsqu’il s’agit de cultiver des pommes de terre. L’océan agit comme barrière naturelle contre toute maladie transportée par l’atmosphère ou transmise par les insectes. Également, l’accès facile à l’océan facilite le transport des récoltes, alors que les points d’entrée limités nous permettent de contrôler le mouvement des pommes de terre à l’entrée et à la sortie de la province. Les producteurs de l’Île s’adonnent également à des pratiques agricoles durables sur le plan de l’environnement et respectent les normes environnementales les plus strictes au Canada. 

Les producteurs de pommes de terre de l’Île-du-Prince-Édouard tirent une fierté de la qualité de leur produit et font preuve d’un engagement à l’égard de cette qualité de plusieurs façons. D’une part, l’industrie assure le suivi de tous les mouvements de pommes de terre de l’Île et inspecte toutes les expéditions avant qu’elles ne quittent la province, afin de s’assurer que seules les pommes de terre de haute qualité sortent de la province. Cela permet de garantir que seules les pommes de terre de haute qualité sont offertes aux consommateurs. D’autre part, les producteurs de pommes de terre détiennent et exploitent aussi collectivement une Ferme de pommes de terre de semence élite, établie en 1962 et qui est dédiée à la production de semences de haute qualité, à la surveillance de la santé des plantations et à l’éradication des maladies dans les stocks de semences.