L’entreposage et la manutention des pommes de terre

Manipulez les pommes de terre délicatement. Les pommes de terre sont périssables et tacheront facilement si vous les échappez ou si vous y déposez un objet lourd. Elles ont besoin d’une attention spéciale lorsque vous les entreposez. Si vous achetez des pommes de terre en sac de plastique, transférez-les dans un sac de papier lourd afin de les protéger de la lumière et de les laisser respirer.

Les pommes de terre devraient être entreposées dans un endroit frais, mais pas au réfrigérateur. Le meilleur endroit est un endroit noir, une aire bien ventilée à des températures variant de 7 à 10 °C (45 à 50 °F). Une armoire de cuisine s’avère souvent trop chaude et fait en sorte que les pommes de terre germent, ratatinent ou perdent leurs éléments nutritifs et leur humidité. Un mur extérieur, une armoire sans lumière ou un sous-sol sont de bons endroits où entreposer les pommes de terre. Si vous disposez d’un bac à pommes de terre, assurez-vous qu’il soit lui aussi au frais et évitez d’y entreposer des oignons; les oignons et les pommes de terre entreposés ensemble accélèrent leur détérioration mutuelle.

Les pommes de terre exposées à la lumière verdiront et auront une saveur amère. On devrait en retirer les points verts avant la cuisson ou, si la pomme de terre est complètement verte, la jeter.

Les « pommes de terre nouvelles », la première récolte de la saison, peuvent être remisées au réfrigérateur durant quelques jours. Entreposer les pommes de terre à des températures froides peut causer des lignes noires ou des taches et leur donner une saveur déplaisante et sucrée lorsqu’elles sont cuites.